Le personnel de la NASLA sensibilisé et vacciné contre le COVID-19

Le personnel de la National School of Local Administration – NASLA a été sensibilisé sur la disponibilité et la nécessité de se faire vacciner contre le Coronavirus. C’était lors d’une session de sensibilisation organisée par une équipe d’experts de l’Hôpital régional de Buea et de la Délégation régionale de la santé publique du Sud-Ouest.

Cet exercice de sensibilisation qui s’est déroulé dans la Salle des conférences de la NASLA à Buea, le jeudi 08 juillet 2021, visait à aborder les questions relatives à la pandémie de COVID‑19 au Cameroun en particulier et dans le monde en général.

Ayant pour titre « La vaccination comme moyen d’éradication du COVID-19 au Cameroun », la présentation a été suivie d’une session de questions-réponses, et s’est terminée par une phase de dépistage et de vaccination volontaires, qui a accueilli beaucoup plus de volontaires que prévu.

Le Dr Oben Pamela Ayuk, chef d’équipe et coordinatrice du Programme élargi de vaccination à Buea, a déclaré que l’affluence et la réaction avaient surpassé ses attentes. Elle a expliqué qu’elle avait eu des doutes lors de la phase de questions-réponses du programme, étant donné le type de questions qui avaient été posées, mais qu’elle avait regagné un peu d’espoir après avoir vu plus de vingt personnes se faire vacciner, avec plusieurs autres dans la file d’attente.

À ceux-là qui étaient réticents, qui avaient encore des doutes et qui croyaient aux rumeurs, le Dr OBEN a répondu que « les vaccins sont sûrs, efficaces, disponibles et gratuits ». Elle a ajouté qu’au Cameroun, plus de 80 000 personnes avaient été vaccinées et qu’il n’y avait pratiquement pas eu de cas d’effets secondaires mettant la vie d’un individu en danger, ni même un seul cas de décès. Pour elle, ces statistiques constituent une preuve suffisante que la qualité des vaccins n’est plus à démontrer. Il ne devrait donc pas faire l’objet de réticence.

 

 

French
Aller à la barre d’outils